Glossaire

Vous trouverez sur cette page quelques définitions. Elles sont destinées à ceux pour qui l'encadrement n'est pas des plus familier. Cette liste n'est pas exhaustive mais elle nous parait être une base simple pour comprendre de quoi parle le site.

Le passe partout (PP)

Un passe partout (ou PP) est avant tout un carton dans lequel on découpe une fenêtre qu'on appelle l'ouverture. Nous les découpons à la dimension de vos sujets (au mm près), sous 3 à 5 jours en général.

La différence entre un PP et une Marie Louise est simple : le premier est donc un carton avec une ouverture, le second est un cadre qui se positionne à l'intérieur d'un autre cadre (voir plus bas).

La première fonction du PP est de décoller le sujet du verre pour éviter la micro condensation qui risque de dégrader (le sujet se gondole ou colle au verre) votre sujet dans le temps.

Le PP est donc indispensable à celui qui cherche un encadrement qui conserve plus longtemps son sujet.

L'effet décoratif est une seconde fonction importante du passe partout.

Quand à sa troisième fonction, elle est de faire prendre plus ou moins d'effet au sujet en donnant plus ou moins de marge autour du sujet. C'est à ce moment précis que la taille du cadre se détermine.

Le biseau

c'est un autre élément de décoration dans un cadre qui permet de donner plus de profondeur qu'un simple passe partout.

Le contre collage

votre sujet est gondolé, vous voulez encadrer une soie ou votre sujet a été plié et il y a des marques inesthétiques : nous vous proposons de contre coller votre sujet à chaud.

La presse que nous utilisons fonctionne par thermocollage des sujets sur un carton (maxi 100 x 170). Aucun phénomène d'humidité résiduelle ne risque donc d'altérer vos sujets.

Le verre optique

les porteurs de lunettes le connaissent déjà puisque c'est un verre blanc très utilisé par les opticiens. Il a deux grandes qualités qui sont :
- d'avoir très peu de reflets (moins de 1%)
- de ne pas trahir les couleurs du sujet encadré en donnant un "aspect invisible".

Il est cependant très cher...

Une Marie Louise

c'est une baguette spéciale destinée à créer du relief dans l'encadrement d'une toile. Elle se situe entre la toile et la ceinture extérieure. La Marie Louise n'a donc rien à voir avec le passe partout avec lequel elle est régulièrement confondue.

Un châssis

support en bois sur lequel on tend une toile

Une tension

mise en place et fixation d'une toile sur un châssis

La ceinture

ensemble des 4 cotés de baguette qui forment le tour du cadre.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.